R: La quantité de poids que vous perdez dépend entièrement de vous. Évidemment, l'ajout d'exercice à votre régime permettra d'accélérer votre perte de poids. Découper les choses qui sont courantes "stall" causes est également une bonne chose. Édulcorants artificiels, produits laitiers, produits du blé et sous-produits (gluten de blé, farines de blé, et tout ce qui y trouve un produit de blé identifiable).
Lorsque vous approchez de votre poids corporel normal, la perte de poids va ralentir. Rappelez-vous, un poids corporel «normal» diffère d'une personne à l'autre en fonction de notre génétique et les expositions environnementales et peut ne pas correspondre à ce que nous voyons dans les médias populaires. La perte de poids ne se fera pas éternellement. Tant que vous suivez les conseils de manger quand vous avez faim, vous finirez par stabiliser votre poids.
Les graisses alimentaires normales contiennent principalement des triglycérides à longue chaîne (LCT). Les triglycérides à chaîne moyenne (TCM) sont plus cétogènes que les LCT parce qu'ils génèrent plus de cétones par unité d'énergie lorsqu'ils sont métabolisés. Leur utilisation permet une alimentation avec une plus faible proportion de matières grasses et une plus grande proportion de protéines et de glucides[18], ce qui conduit à plus de choix alimentaires et de plus grandes portions. [4] Le régime original de MCT développé par Peter Huttenlocher dans les années 70 a dérivé 60% de ses calories de l'huile de MCT.[15] La consommation de cette quantité d'huile de MCT a causé des crampes abdominales, la diarrhée, et le vomissement dans quelques enfants. Un chiffre de 45% est considéré comme un équilibre entre la réalisation d'une bonne cétose et la minimisation des plaintes gastro-intestinales. Les régimes cétogènes MCT classiques et modifiés sont tout aussi efficaces et les différences de tolérabilité ne sont pas statistiquement significatives. [9] Le régime de MCT est moins populaire aux Etats-Unis ; L'huile de MCT est plus chère que d'autres graisses diététiques et n'est pas couverte par des compagnies d'assurance. [18]
Les variations sur le protocole de Johns Hopkins sont communes. L'initiation peut être effectuée en utilisant des cliniques externes plutôt que d'exiger un séjour à l'hôpital. Souvent, aucun jeûne initial n'est utilisé (le jeûne augmente le risque d'acidose, d'hypoglycémie et de perte de poids). Plutôt que d'augmenter la taille des repas au cours de l'initiation de trois jours, certaines institutions maintiennent la taille des repas, mais modifient le rapport cétogène de 2:1 à 4:1. [9]
Bonjour dr oviedo! Mon poids est de 65 mais il ya 6 mois, j'ai donné naissance à 82 kg et en ce moment je suis en 74 stagnant! Il a éliminé tout frit, toute la farine, le soda, les saucisses, les bonbons. et je mange sainement. tous les matins quand je me réveille un verre entier d'eau suivie par le thé vert mat ou non sucré. dans les repas toujours salade ou poulet, et dans la collation je le fais toujours comme petit déjeuner et déjà pendant la nuit pas comme quoi que ce soit! J'ai l'habitude d'aller faire une promenade avec mon bébé et boire un peu plus d'eau par jour! Pourtant, je suis toujours coincé dans ce poids ... Je ne sais pas si ces kilos supplémentaires faisaient déjà partie de moi ou je vais juste avoir plus de rétention d'eau aussi! Merci un salut!

nitos amaigrispilesIn 1921, Rollin Turner Woodyatt reviewed the research on diet and diabetes. He reported that three water-soluble compounds, β-hydroxybutyrate, acetoacetate, and acetone (known collectively as ketone bodies), were produced by the liver in otherwise healthy people when they were starved or if they consumed a very low-carbohydrate, high-fat diet.[10] Dr. Russell Morse Wilder, at the Mayo Clinic, built on this research and coined the term "ketogenic diet" to describe a diet that produced a high level of ketone bodies in the blood (ketonemia) through an excess of fat and lack of carbohydrate. Wilder hoped to obtain the benefits of fasting in a dietary therapy that could be maintained indefinitely. His trial on a few epilepsy patients in 1921 was the first use of the ketogenic diet as a treatment for epilepsy.[10]

recettes de régime céto

×