Parce que le régime cétogène modifie le métabolisme du corps, il s'agit d'une thérapie de première intention chez les enfants atteints de certaines maladies métaboliques congénitales telles que la carence en pyruvate de déshydrogénase (E1) et le syndrome de carence du transporteur de glucose 1[35], qui empêchent le corps d'utiliser les glucides comme carburant, conduisant à une dépendance à la cétone. Le régime cétogène est bénéfique dans le traitement des crises et d'autres symptômes dans ces maladies et est une indication absolue. [36] Cependant, il est absolument contre-indiqué dans le traitement d'autres maladies telles que l'insuffisance de carboxylase de pyruvate, porphyria, et d'autres désordres génétiques rares du métabolisme de graisse.[9] Les personnes atteintes d'un trouble de l'oxydation des acides gras sont incapables de métaboliser les acides gras, qui remplacent les glucides comme principale source d'énergie sur le régime alimentaire. Sur le régime cétogène, leurs corps consommeraient leurs propres magasins de protéine pour le carburant, menant à l'acidocétose, et par la suite au coma et à la mort. [37]
La keto, ou diète cétogène, est caractérisée par une diminution marquée de la consommation de glucides (la famille des sucres) et de protéines et par une augmentation de la proportion de l'énergie qui provient des gras. Même si elle est très à la mode ces temps-ci, elle a été inventée dans les années 1920 pour diminuer les convulsions des enfants souffrant d'épilepsie et diminuer la quantité de médicaments qu'ils prennent. On l’utilise d’ailleurs encore aujourd'hui au CHU Sainte-Justine pour traiter les enfants épileptiques.
Children who discontinue the diet after achieving seizure freedom have about a 20% risk of seizures returning. The length of time until recurrence is highly variable, but averages two years. This risk of recurrence compares with 10% for resective surgery (where part of the brain is removed) and 30–50% for anticonvulsant therapy. Of those who have a recurrence, just over half can regain freedom from seizures either with anticonvulsants or by returning to the ketogenic diet. Recurrence is more likely if, despite seizure freedom, an electroencephalogram shows epileptiform spikes, which indicate epileptic activity in the brain but are below the level that will cause a seizure. Recurrence is also likely if an MRI scan shows focal abnormalities (for example, as in children with tuberous sclerosis). Such children may remain on the diet longer than average, and children with tuberous sclerosis who achieve seizure freedom could remain on the ketogenic diet indefinitely.[46]

journal de régime céto


Bonjour dr oviedo! Mon poids est de 65 mais il ya 6 mois, j'ai donné naissance à 82 kg et en ce moment je suis en 74 stagnant! Il a éliminé tout frit, toute la farine, le soda, les saucisses, les bonbons. et je mange sainement. tous les matins quand je me réveille un verre entier d'eau suivie par le thé vert mat ou non sucré. dans les repas toujours salade ou poulet, et dans la collation je le fais toujours comme petit déjeuner et déjà pendant la nuit pas comme quoi que ce soit! J'ai l'habitude d'aller faire une promenade avec mon bébé et boire un peu plus d'eau par jour! Pourtant, je suis toujours coincé dans ce poids ... Je ne sais pas si ces kilos supplémentaires faisaient déjà partie de moi ou je vais juste avoir plus de rétention d'eau aussi! Merci un salut!

nitos amaigrispilesIn 1921, Rollin Turner Woodyatt reviewed the research on diet and diabetes. He reported that three water-soluble compounds, β-hydroxybutyrate, acetoacetate, and acetone (known collectively as ketone bodies), were produced by the liver in otherwise healthy people when they were starved or if they consumed a very low-carbohydrate, high-fat diet.[10] Dr. Russell Morse Wilder, at the Mayo Clinic, built on this research and coined the term "ketogenic diet" to describe a diet that produced a high level of ketone bodies in the blood (ketonemia) through an excess of fat and lack of carbohydrate. Wilder hoped to obtain the benefits of fasting in a dietary therapy that could be maintained indefinitely. His trial on a few epilepsy patients in 1921 was the first use of the ketogenic diet as a treatment for epilepsy.[10]

recettes de régime céto

×